Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Saint Martin Lars en Sainte Hermine

la petite,toute petite histoire de la petite commune de Saint Martin Lars en Sainte Hermine.


Le Poteau

Publié par Claude GILBERT sur 18 Février 2016, 21:41pm

Le Poteau. C'est actuellement le nom d'un quartier de Saint Martin Lars composé d'un petit lotissement et de quelques habitations éparses. Quelle est donc l'origine de ce nom?

Il n'est jamais signalé dans les registres paroissiaux d'avant 1790 ni dans les actes notariés de la même période. Ce n'est qu'en 1828 qu'on le voit apparaître sur le cadastre napoléonien de la commune. Les parcelles dites "du Poteau" constitue un ensemble compact qui a une forme triangulaire enserrée entre deux chemins.

Cadastre Nap.L'ensemble des parcelles dites "du Poteau" est entouré d'un trait rouge.

Cadastre Nap.L'ensemble des parcelles dites "du Poteau" est entouré d'un trait rouge.

La topographie du lieu permet d'avancer deux hypothèses:

1_ Ce poteau pourrait être tout simplement (trop simplement?) un poteau indicateur pour voyageurs perdus dans ce carrefour...

2_ Ce poteau était un poteau de justice qui avait trouvé un emplacement idéal, bien visible des gens qui passaient et assez éloigné du centre bourg pour que les cris de celui qui subissait sa déchéance ne soient pas trop audibles.

Un document ancien, conservé à la Bibliothèque Nationale va permettre de lever le doute et d’accréditer définitivement la thèse du poteau de justice. Ce document daté de 1762 est une description de la paroisse de Champgillon avec plan et historique. Ce plan n'a évidemment pas la précision ni la rigueur de notre cadastre mais on peut néanmoins y discerner ceci.

Le poteau en 1762. Le numéro 53 renvoie à la légende du document.

Le poteau en 1762. Le numéro 53 renvoie à la légende du document.

Si on se réfère à la note concernant le numéro 53, on peut lire: "poteau de la justice de Saint Martin L'Ars replanté en 1735 qui sépare la paroisse de Saint Martin L'Ars d'avec celle Champ Gillon..."

La cause est entendue. Il existait bien un poteau de justice à cet endroit. Sans doute  n'était-il  plus guère utilisé en tant que tel, au XVIIIème siècle mais il a quand même été replanté en 1735 parce qu’il permettait de délimiter un territoire.

Finalement, la deuxième hypothèse est confirmée mais la première n'est pas complètement fausse.

 

Sources

Archives de Vendée: Cadastre Napoléonien .

Gallica:http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530634927/f1.zoom.r=champgillon.langFR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Bravo pour cette belle explication, mais encore .... a quoi était destiné veritablement un poteau de justice ? Au pratiques SM du seigneur de St Martin ou à l'exécution d'une peine et peine décidée par qui ... etc .... Bref on en redemande. Bien amicalement
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents