Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Saint Martin Lars en Sainte Hermine

la petite,toute petite histoire de la petite commune de Saint Martin Lars en Sainte Hermine.


Une villa gallo romaine à Saint Martin Lars.

Publié par Claude GILBERT sur 9 Mars 2012, 11:54am

Dans son livre « L’art de la terre chez les poitevins »( paru à Niort en 1864), Benjamin Fillon décrit le site de Braignart où il a découvert des fours de potiers, puis il ajoute :

 

 

rablais

 

 

 

Cette phrase a parfois été reprise de manière sommaire et a donc laissé croire qu’il y avait une grande exploitation à proximité de Braignart.

En réalité, Benjamin Fillon voulait parler du site archéologique des Rablais qui se situe à l’autre extrémité de la commune. Un site qu’il avait découvert et sur lequel, selon lui, avait existé aux premiers siècles de notre ère, une villa gallo romaine (à cette époque, une villa est une exploitation agricole qui peut avoir de grandes dimensions et être prestigieuse).

Mais depuis cette découverte, rien de plus n’avait été observé mis à part quelques indices supplémentaires remontés du sous sol par les travaux de remembrement.

Et puis est arrivée la photographie aérienne, qui permet, quand les conditions sont réunies (humidité, sécheresse, végétation etc.) de voir l’invisible. C’est un outil essentiel de l’archéologie aérienne.

A défaut de passages systématiques par avion pour une recherche précise, les vues proposées par un site américain et par l’IGN peuvent amener des surprises si l’on reste attentif. C’est ainsi que sur les dernières images (2010) de Géoportail, on peut voir une partie de la structure enfouie de la villa en question.

 

gallo

 

 

 

 

 Il s’agit d’une construction de  très grande taille puisque, en utilisant les outils du site de l’IGN, on constate une largeur  d’environ 9m pour une longueur visible d’environ 70m.Il semble bien que les bâtiments continuent dans le champ situé au nord mais ils ne sont pas visibles (végétation différente).

 

 

Voici le lien pour Géoportail pour une vue de meilleure qualité   link

 

Je vous conseille d'utiliser l’outil "mode avancé" en remplissant les rubriques comme ci dessous:

mode-avance.jpg

La présence de cette villa n'a rien d'étonnant dans la région puisqu'il en existe d'autres à Thiré et à Sainte Hermine.Mais j'ai quand même signalé cette vue au Service Régional d'Archéologie de Nantes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Les étangs qui sont situés tout près de ces traces de bâtiments ont été les témoins de nombreux éléments en terre cuite, y compris les piliers dont parlait B.Fillon il y a plus d'un siècle ... Mais
la crainte de fouilles trop contraignantes a vite recouvert ces trésors, d'un coup de tractopelle ...
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents